Les chrétiens persécutés

en Espagne    

Articles

Fermer 1 la religion pendant la II République

Fermer 2 le contexte et la persécution

Fermer 3 Le massacre

Fermer 4 Le massacre à Madrid

Fermer 5 Le massacre des" prisonniers politiques"

Fermer 6 Elaboration de la Constitution en 1931

Fermer 7 rapport du ministre Irujo

Fermer 8 les tchékas

Fermer 9 désinformation

Fermer Arguments

Fermer Histoire et Vérité

Fermer Judas

Fermer La Catalogne va mal

Fermer La loi de la Mémoire Démocratique

Fermer Le cardinal Segura

Fermer Le fascisme rouge revient

Fermer Persécution au Mexique

Fermer Précédents en France (loi 1905)

Fermer Réflexions

Fermer informations récentes

Fermer la persecucion religiosa oficializada

Fermer les assassins glorifiés

Fermer liste des 498 béatifiés

Articles

Fermer Refexions sur la violence

Fermer a propos des Brigades Internationales

Fermer la guerre civile n'est pas terminée

Fermer le génocide vendéen

Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 6 membres


Connectés :

( personne )
Contacts

 

 

 Ce site a été scindé. Il y a la partie persécution religieuse en Espagne et la partie persécution religieuse en France.
Voici le lien  pour la partie France:
https://persecution-religieuse-france.la-guerre-d-espagne.net/ 
Nom du site: Persécution religieuse et christianophobie

news.gifNews


Nigéria-pakistan-féminisme - par bobportable le 08/08/2012 @ 10:48

Nigéria
Le 11 mars un nouvel attentat suicide contre une église catholique à tuer 10 personnes. 2,2 milliards d’hommes seraient privés de liberté religieuse dans le monde et 70% vivraient dans des pays où elle est limitée- a affirmé Mgr Silvaro Marias, le 1er mars devant le Conseil des droits de l’homme à l’ONU


Au Pakistan 2011.
Le ministre des minorités religieuses Shabbaz Bhatti abattu de 25 balles le 2 mars 2011 pour avoir voulu lutter contre la loi anti-blasphèmes et défendre la chrétienté. Il avait aussi voulu défendre la chrétienne Asia Bibi accusée de blasphème par ses voisins. Aucun avocat n’ose risquer sa vie pour la défendre
 

Un beau mouvement pacifique !
Benoîte Groult, écrivaine, l’une des premières "Chiennes de garde" : Le féminisme est un beau mouvement pacifique qui n’a jamais tué personne, alors que le machisme tue tous les jours.
Inconscience, ignorance, mauvaise foi ? Que penser d’une telle horreur ? Et les 220 000 petits êtres sans défense que les chiffres officiels donnent (sans compter « les opérations d’appendicite » ou autre fausses déclarations) qui meurent chaque année rien qu’en France ? Et combien de millions dans le monde ? Beau mouvement pacifique……qui n’a jamais tué personne !!

 


Chrétiens au Kénia - par bobportable le 02/08/2012 @ 10:58

Persécutions en pays musulmans

Le premier juillet 2012, 17 personnes ont été tuées dans le nord du Kenya dans l’attaque de 2 églises. Ces attentats ont été attribués à des islamistes somaliens. Les attaques contre les chrétiens se multiplient en Syrie, Egypte, Liban principalement mais aussi dans pratiquement tous les pays arabes.
Le 10 juin, des attentats contre deux églises avaient tués 4 personnes et blessées plus de 50.
 

 


La fatwa saoudienne - par bobportable le 02/08/2012 @ 10:55

La fatwa saoudienne. Avril 2012.

Réactions indignées des chrétiens de Philippines, d’Autriche et d’Allemagne. Motif : le grand mufti d’Arabie Saoudite, SHEIKH ABDUL AZIZ bin ABDULLAH al-SHAIKH, le 12 mars, répond à une question sur ce que prévoit la charia à propos des édifices religieux non musulmans -" Il est nécessaire de détruire toutes les églises de la région du Golfe. Cela est écrit dans un hadith qui affirme que Mahomet a dit sur son lit de mort : -"il ne devra pas avoir deux religions sur la péninsule. –

Déjà, en Arabie Saoudite, aucun lieu de culte catholique n’est toléré, mais si les propos du grand mufti étaient suivis d’effet, ils mettraient en danger les quelques très rares églises autorisées au Qatar.
Dans les pays du Golfe, les trois millions et demi de catholiques venus principalement du Kerala en Inde et des Philippines, n’ont pratiquement aucune possibilité de pratiquer leur religion. Ceci dans le meilleur des cas, quand ils ne sont pas poursuivis en justice ou sauvagement assassinés.

La conférence des évêques d’Autriche, qui avait ouvert un centre interreligieux pour le dialogue entre l’Islam et le Christianisme, crie au scandale.

Et le citoyen européen lambda, chaque jour plus indigné, se demande quand est-ce que leurs gouvernements respectifs vont demander des règles strictes de réciprocité à tous ces pays. Au lieu de cela ils cèdent à tous les chantages de musulmans qui réclament – qui exigent- la liberté de culte et la construction de mosquées au nom des droits de l’homme. Curieuse façon d’interpréter ces "droits de l’homme"
 


2)cette page n'est pas à jour - par bobportable le 08/06/2012 @ 03:47

cette page n'est à jour. Il me faut choisir entre mes recherches et tenir cette page à jour !

 


java Indonésie - par bobportable le 29/07/2011 @ 21:54

Java (Indonésie)
Trois églises ont été saccagées le 8 février 2011  à Temanggung par une foule d’extrémistes musulmans qui protestait contre le jugement d’un chrétien. Accusé de prosélytisme et de blasphème, ce chrétien "n’avait été condamné qu’à 5 ans de prison" alors que d’après eux la sentence aurait dû être la mort. Une petite différence avec la France où on leur construit des mosquées sous le regard approbateur de la "bien-pensance".

 


massacre en Irak - par bobpcnoir le 03/11/2010 @ 08:53

Au Moyen-Orient, rares sont les gouvernements à avoir dénoncé l’attaque de la cathédrale de Bagdad (Irak) qui a coûté le 31 octobre 2010 la vie à 46 chrétiens. En Occident, même si la France a proposé d’accueillir 150 « personnes blessées dans l'attentat et leurs familles », Mgr Philippe Brizard, directeur de l'Œuvre d’Orient, dénonce la lâcheté des dirigeants qui ne permet pas aux chrétiens de rester vivre en paix dans leur pays.

« Ça ne peut plus durer ! » Joint par téléphone au lendemain de l’attaque de la cathédrale de Bagdad qui a coûté la vie à 46 chrétiens, Mgr Philippe Brizard n’a pas de mots assez forts pour condamner la prise d’otages sanglante revendiquée par Al-Qaïda. « Il va bien falloir qu’un jour la paix soit rétablie au Moyen-Orient », ajoute l’ancien directeur de l’Œuvre d’Orient, organisation qui vient en aide aux églises et aux chrétiens d’Orient. « Navré » par ces attentats, Mgr Brizard espère néanmoins qu’ils permettront « de réveiller les consciences occidentales et mettront en lumière leurs lâchetés vis-à-vis de la situation des chrétiens au Moyen-Orient ».

Article de Benjamin Coste FC n°


Europe chrétiens persécutés - par bobpcnoir le 18/10/2010 @ 08:47

Europe.
Au Parlement européen, l'eurodéputé polonais Konrad Szymanski a expliqué : -75 % des décès liés aux crimes de haine basés sur la religion touchent des personnes de foi chrétienne, faisant ainsi des chrétiens les croyants les plus persécutés au monde. L'Europe ne peut rester indifférente. La souffrance de masse des chrétiens est un crime qui est, aujourd'hui encore, oublié.
 

On pourrait rajouter à cette fin de phrase : délibérément oublié.
 

Dans ce même ordre d'idées Jacques Julliard publie un article dans le " Nouvel Observateur" qui dit à peu près cela:
Le christianisme, de loin, la religion la plus persécutée dans le monde. Mais l'Occident fait l'autruche. Ce n'est rien ! Ce n'est que des chrétiens que l'on égorge. Des communautés religieuses que l'on persécute. -Mais ou cela ?- Un peu partout. En Inde, au Bangladesh, en Chine, au Vietnam, en Indonésie, en Corée du Nord. Là où ils sont minoritaires et surtout en pays musulmans. Et pas seulement en Arabie Saoudite où le culte chrétien est puni de mort. Mais en Égypte, en Turquie, en Algérie. Dans le monde actuel, le christianisme est de loin la religion la plus persécutée.
Mais c'est au Proche-Orient, là même où le christianisme a pris naissance, que la situation est la plus grave. En Turquie, les communautés chrétiennes qui sont les plus anciennes, antérieures à l'Islam, sont menacées de disparition. En Égypte (coptes), au Liban (maronites en particulier), elles se replient sur elles mêmes ou émigrent en Occident. En Irak, la guerre a précipité les chrétiens dans le malheur. Près de 2 000 morts, des populations déplacées par centaines de mille, notamment vers le Kurdistan turc, plus accueillant. On ne compte plus, à travers le Proche-Orient, les communautés attaquées, les dignitaires religieux assassinés, les églises brûlées, les interdictions professionnelles, de droit et de fait, dont sont victimes les chrétiens. Un génocide religieux à la petite semaine.
Pendant des siècles, les musulmans, venus ensuite mais devenus majoritaires et les chrétiens ont fait bon ménage. Que se passe-t-il donc depuis cinquante ans? D'abord le réveil de l'Islam sous une forme agressive et identitaire, comme si le Proche-Orient appartenait exclusivement aux musulmans. Ce sont les Frères musulmans qui mènent les attaques contre les coptes égyptiens : à Nag Hammadi, à soixante kilomètres de Louxor, en Haute Égypte, une voiture a mitraillé les fidèles qui sortaient de la messe de Noël (6 janvier 2010) Bilan 7 morts. Par un paradoxe qui n'est qu'apparent, la démocratisation des régimes renforce l'intolérance et l'exclusivisme musulmans : les chrétiens d'Irak étaient moins menacés sous Saddam Hussein qu'ils ne le sont aujourd'hui. Les despotes étaient le plus souvent héritiers du pluralisme traditionnel. Dans la quasi-totalité de ces pays, l'Islam est désormais la religion d'État. Le djihad anti-occidental a transformé les chrétiens en représentants de l'Occident maudit.
Pendant ce temps, l'Occident fait l'autruche. Pour ma part, ayant passé la plus grande partie de ma vie militante à défendre des populations musulmanes (Tunisie, Algérie, Bosnie, Darfour), j'ai pu constater que, chaque fois qu'il fallait le faire pour des chrétiens (Liban, Sud-Soudan) on voyait, à quelques exceptions près (Bernard-Henri Levy, Bernard Kouchner) les professionnels des droits de l'homme se défiler. Une sorte de Yalta culturel d'un type nouveau est en train de s'instaurer de fait : En Orient, le monopole d'une religion unique de plus en plus intolérante, l'islam. En Occident, le pluralisme, la tolérance et la laïcité. Ce Yalta est, comme l'autre, générateur de guerre froide, pour ne pas dire davantage. Il faut donc, sans arrière-pensée ni faiblesse complaisante, défendre le droit des chrétiens d'Orient à l'existence.
Jacques Julliard (dans le Nouvel Observateur)
 


Le pape en Angleterre - par bobpcnoir le 20/09/2010 @ 10:45

Contrairement à ce qu'ont dit certaines radios et télévisions, le voyage du pape s'est  très bien passé.

Commentaire de France 2 et alors que 65 000 personnes assistaient à la messe (en pays anglican) ....."mais cette visite du pape n'est pas du goût de tout le monde" et de faire parler un des "manifestants" antipape qui va hurler : "je trouve l'Eglise catholique répugnante".

Faire parler uniquement un des quelques antipapistes alors que 65 000 personnes sont là pour le soutenir !! Je trouve que ces journalistes de France 2 sont répugnants !!!


Persécutions dans le monde actuel. - par bob le 19/07/2009 @ 00:20

 

Persécutions dans le monde actuel.
Un récent rapport recense les  pays où il existe de graves atteintes à la liberté religieuse : Chine, Cuba, Corée du Nord, Iran, Nigeria, Birmanie, Laos, Arabie saoudite, Pakistan, Soudan, l'Ukraine, l'Irak.
Et dans d’autres  pays on peut constater  des restrictions légales à la liberté religieuse, comme l’Afghanistan, l’Algérie, le Bahreïn, le Bangladesh, la Biélorussie, la Bolivie, l’Égypte, l’Érythrée, Israël, la Palestine et le Mexique.
Les  pays qui connaissent des épisodes de terrible répression : sont à nouveau cités la Chine, Cuba et l’Iran.  Ces  pays connaissent des épisodes violents d’intolérance sociale.

1)Introduction - par Roberto le 19/06/2008 @ 11:59

          
 

En URSS 70 ans de communisme, de persécutions et de propagande d'Etat n'ont pas réussi à effacer la foi. Il en est de même en chine où on sent un vif intérêt pour redécouvrir un Dieu qu'on leur a interdit depuis 1949. En Occident, ceux qui pratiquent l'intolérance et le sectarisme envers la religion l'ont  compris. Avec la presse et surtout la télévision ils sont en passe de mieux réussir. Prenons cet exemple : en 1984 le président de la République en place s'attaque à l'enseignement libre: deux millions de manifestants se retrouvent à Paris. Ce président et ses partisans comprennent vite qu'ils ont commit une erreur. Les temps ont changé. En utilisant la force ils  auraient, au contraire, rempli les églises. Il fallait donc changer de tactique: Ils détenaient et détiennent toujours un outil formidable pour modeler l'opinion  et les journalistes sont en grande majorité acquis à leur cause. C'est là qu'il fallait agir. Combien d'églises ont vidé les "humoristes", les reportages "d'Histoire"  les téléfilms français, les informations orientées et la désinformation? Les uns avec leurs ricanements, la présentation caricaturale et méprisante des croyants pour les autres. Sans compter les débats où un seul invité -un pauvre malheureux qui va essayer de défendre ses valeurs- va devoir affronter  une meute déchaînée qui le ridiculise et l'anéanti.
 Ainsi, en ajoutant l'interdiction de citer à la télévision le nom des associations caritatives confessionnelles dans leurs actions, les enfants grandissent en ayant une vision vraiment  négative de Dieu et de la religion. Mais il ne faut pas désespérer : Est-ce Dieu qui a besoin des hommes ou les hommes qui ont besoin de Dieu  ?


 


DébutPrécédent [ 1 2 3 ] SuivantFin
Calendrier
Roberto Bueria Julian

                     Les chrétiens persécutés

 Persécution en Espagne pendant la II République



La conduite de l'Eglise espagnole pendant la guerre civile est encore et toujours, violemment critiquée.
On l'accuse d'avoir été réactionnaire, hypocrite, fasciste, obscurantiste. Elle aurait été soumise aux puissants et aurait méprisé les pauvres. Immensément riche, elle se serait rangée du côté de la force de peur de perdre ses privilèges.

Pourtant, il suffit d'étudier un peu cette époque pour s'apercevoir que toutes ces critiques ne dépassent pas le stade de la propagande. Elles peuvent facilement être réfutées, une par une.
C'est ce que vous pourrez trouver sur ce site.

Lisez argument par argument. vous comprendrez vite qu'il suffit juste d'un peu de bon sens, pour s'en convaincre.
Puis vous pourez lire  quelques unes des horreurs commises dans la page "le massacre"
 

 

Recherche



News
Roberto Bueria Julian
appréciations
 
super
à recommander
Très bien
Bien
Passable
bof
grrrrrr
Résultats
Compteur

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^