Persecution religieuse

Accueil  Nouvelles  Liens    Forum

Note n°17  par Lauren le 09/03/2012 @ 18:42
       

Bonjour,

Je visite pour la première fois votre site internet. Je vous félicite il est très bien. Cependant, j'ai lu avec attention votre page concernant l'émission passée sur France 3 concernant Jésus.
Je peux comprendre que vous ayé été choqué par cette émission ou des historiens spécialistes de la période mettent en avant des hypothèses concernant tel ou tel fait mis en avant par les Évangiles.

Je ne prend le parti de personne étant moi-même croyante et historienne.
J'etudie cette période et je pense pouvoir dire que les historiens, archéologues, etc. Ne cherchent pas du tout la polémique mais uniquement à mettre en avant le "Jésus de l'histoire".
Pour cela il nous faut prendre en compte les documents mis à notre disposition et ce qu'ils soient ou non de source chrétienne.
Notons que le Jésus de l'histoire ne peut être étudié qu'avec des sources chrétiennes parce que trop impliquées trop subjectives. Ainsi, nous nous basons sur les textes des historiens de l'epoque comme par exemple Flavius Josèphe. Ainsi que sur les manuscrits de Qumrân, ou encore les Évangiles apocryphes. De plus tout porte à croire que Jésus à suivi au moins pour quelques mois le mode de vie des esséniens et c'est d'ailleurs là dans la vallée du Jourdain que Jésus fut baptisé par jean le baptiste. Jésus à commencé son office public après l'arrestation et la mise à mort du baptiste. On peut dire en quelque sorte qu'il prit sa suite même si effectivement leurs messages étaient sensiblement différents

Je pourrais continuer longtemps comme cela afin de prendre la défense de mes pairs mais noter s'il vous plaît l'erreur dans votre étude : Jésus serait né entre 4 et 7avant notre ère. Hérode est mort en 4 av. notre ère.

Voilà

__________________________________________________________________________

Réponse: Ce n'est pas une erreur de ma part, c'est ce qui a été dit dans l'émission !



Note n°15  par patrickanice le 05/01/2012 @ 13:10
       

Bonjour, je suis très admiratif devant les croyants qui contre vents et marées persistent dans leur foi.
Pour ma part j'ai perdu ma foi dans l'église depuis bien longtemps devant l'injustice fondamentale du pécher originel et la nécessité d'être informé de la vraie foi pour être sauvé. ce qui permet la colonisation et toutes ses exactions).
De telles injustices fondamentales sont injustifiables et donc l'église est "out" pour moi.
Quant à dieu, s'il est notre père c'est un bien mauvais père, car il a un peu négligé notre éducation, certains auraient gagné à recevoir quelques bonnes calottes!!!
Car si parfois quelques moines ont été dans l'histoire du coté du peuple, (les hospitaliers par exemple) il faut se souvenir la noblesse de robe faisait partie de la noblesse et donc du pouvoir (dont le droit de lever l'impôt) ce qui justifie une certaine impopularité, ajouter à cela l'inquisition, l'intolérance envers les autres religions, et envers les athées, voilà qui amène naturellement ( cf Germinal) à la crucifixion symbolique et apaisante de quelques curés ou évêques couverts de soie et de bijoux comme des prostituées.
Il faut se rappeler tout de même que quelques nobles s'étant bien conduits on survécu à la haine justifiée des masses populaires. (Chenonceau ....etc )
Mais la haine est aveugle, et quand on l'attise, on s'expose à son explosion.
Ses moteurs sont l'exploitation, (servage et esclavagisme), l'exclusion et l'évangélisation (et le mur de la honte en Palestine) et le mépris des "bien nés" envers la populasse (comme dit l'héritier du trône de france). Ajouter l'étalage de richesses devant les affamés, et l'effet ne se fait pas attendre, l'explosion justifiée de la haine.
Inexcusable, soit, mais après tout comme l'a dit quelqu'un de bien placé, "dieu reconnaitra les siens".
C'est une querelle sans fin, car chacun est convaincu de son bon droit, et veut absolument convertir l'autre, par la force s'il le faut. Alors Oui, je vous le dit: seule la laïcité nous préserve de manifestations quotidiennes dans nos rues. Si on ne brûle plus à tour de rôle les cathos, les juifs, les musulmans, les protestants, et les autres, c'est bien grâce à Elle.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Réponse : No comment ! 



Note n°13  par alexandra le 03/01/2012 @ 17:48
       

Certes, les massacres de religieux souvent dans des conditions terribles ont été nombreux durant cette terrible guerre civile. Bien que je ne sois pas espagnole, je m’intéresse à cet épisode de l'histoire et ai consulté un grand nombre de livres qui confirment les chiffres que vous citez.
Mais ne trouvez-vous pas que les nationalistes ont suffisamment fusillé, garrotté, emprisonné des personnes elles-aussi innocentes? Que voulez-vous faire ? Un petit massacre supplémentaire pour ceux qui n'auraient pas compris que le socialisme, c'est le Mal et le catholicisme le Bien?
Moi aussi, je suis chrétienne, figurez-vous, catholique même et je croyais avoir compris que Jésus avait dit :
" Aimez vos ennemis" et de nombreuses paroles miséricordieuses.
Est-ce qu'il ne serait pas possible de parler un jour raisonnablement des situations particulières à l'Espagne qui ont permis que de telles horreurs ait lieu?

________________________________________________________________________________

Réponse à Alexandra
Bonjour!Encore une fois je me trouve dans l’impasse. Quelle est la page qui a provoqué chez vous cette impression ? Ai-je appelé quelque part à la vengeance ?
Dans la partie de mon site qui concerne l’Espagne, je ne fais que constater les faits, aussi brutaux soient-ils. Et si j’avais eu une intention, ce serait celle de provoquer l’horreur pour qu’elle ne se reproduise plus. Une autre des erreurs communément admise, résultat de la propagande (et que vous faites aussi) est celle de faire l’amalgame entre les chrétiens et les nationalistes. Les chrétiens ne pouvaient ni fusiller, garroter, ni emprisonner pour la bonne et simple raison qu’ils étaient morts. Presque tous avaient été assassinés dans les deux premiers mois de la guerre. De ce fait, les autres ont été acculés à se « joindre » aux nationalistes par la force des choses. Entre ceux qui vous tuent et ceux qui semblent vous défendre, le choix est court.
Pour me situer, je propose que vous alliez voir la page Introduction sur mon site la guerre d’Espagne. (lien ci-dessous).
Pour parler un jour raisonnablement des situations particulières qui ont permis que de telles horreurs aient lieu Je vous conseille de lire mon livre « Le choc des deux Espagne » ou, si vous ne voulez pas dépenser 22 euros, vous pouvez en trouver une bonne partie sur le site. Vous pourrez constater que je n’ai aucun parti pris, seulement une overdose de haine, de désir de vengeance et de violence. C’est d’ailleurs cette overdose qui, au départ,  m’a rejeté vers le christianisme.Roberto
http://www.la-guerre-d-espagne.net



Note n°9  par Manuel le 12/03/2010 @ 01:53
       

Je viens de prendre connaissance de votre site. Je suis tout simplement sans voix ! Comment de telles horreurs ont-elles pu être commises? Il est impératif que l'Espagne, l'Europe, n'oublient pas ce triste moment de leur histoire, afin que nul part ce type d'actes se reproduisent. Puisse l'histoire nous apprendre la tolérance, et le dialogue sans aucune idéologie, ni fanatisme. Merci pour le travail réalisé.

Note n°7  par valenciano le 01/11/2009 @ 12:03
       

Bonjour,
Tout d'abord chapeau pour ce site il fait ressortir des horreurs de la guerre que l'on ne voulait voir, dire ou entendre - Un grand merci -
Mais soyons objectif : J'ai 68 ans et j'essaie de laisser quelques choses à ma génération future en travaillant sur la biographie de mon père qui était un républicain, un rouge, pendant cette p… de guerre civile. A ce jour il ne me reste plus personne donc je vais chercher l'information là où je la trouve, car j'ai besoin de savoir.
Devons nous nous poser la question suivante : Cette révolution c'était les républicains contre les franquistes ou contre l'Eglise ?? Cette église qui avait un grand pouvoir, une main mise sur toutes les richesses du pays???

Méditons !!
A tous bonne journée.  smiley étonné

___________________________
Réponse : Je vous conseille de lire les "arguments" et vous verrez que nous avions beaucoup d'idées reçues !
Sans s'en rendre compte nous sommes conditionnés par ce que l'on veut bien nous faire croire !



Note n°6  par eric le 31/03/2009 @ 12:34
       

excellent site pour une fois  objectif sur cette période!



up Haut up


GuppY - http://www.freeguppy.org/   Site propulsé par GuppY - © 2004-2013 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/
Document généré en 0.24 seconde