Les chrétiens persécutés

en Espagne    

Religion et République

Fermer 1 la religion pendant la II République

Fermer 2 le contexte et la persécution

Fermer 3 Le massacre

Fermer 4 Le massacre à Madrid

Fermer 5 Le massacre des" prisonniers politiques"

Fermer 6 Elaboration de la Constitution en 1931

Fermer 7 rapport du ministre Irujo

Fermer 8 les tchékas

Fermer 9 désinformation

Fermer Arguments

Fermer Histoire et Vérité

Fermer Judas

Fermer La Catalogne va mal

Fermer Le cardinal Segura

Fermer Le fascisme rouge revient

Fermer Persécution au Mexique

Fermer Précédents en France (loi 1905)

Fermer Réflexions

Fermer informations récentes

Fermer la persecucion religiosa oficializada

Fermer liste des 498 béatifiés

Réflexions

Fermer Refexions sur la violence

Fermer a propos des Brigades Internationales

Fermer la guerre civile n'est pas terminée

Fermer le génocide vendéen

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 6 membres


Connectés :

( personne )
Contacts

 

 

 Ce site a été scindé. Il y a la partie persécution religieuse en Espagne et la partie persécution religieuse en France.
Voici le lien  pour la partie France:
https://persecution-religieuse-france.la-guerre-d-espagne.net/ 
Nom du site: Persécution religieuse et christianophobie

Sondage
appréciations
 
super
à recommander
Très bien
Bien
Passable
bof
grrrrrr
Résultats
Nouvelles

halte.jpgEspagne. menaces du président - par roberto le 09/01/2020 @ 12:25

8 janvier 2020. (Jour anniversaire de la mort du caméléon)

L'Espagne a un nouveau président. Pour arriver à ce poste, Pedro Sanchez Perez-Castejón aura tout fait. Depuis ramper, mentir, dire aujourd'hui le contraire de ce qu'il avait dit hier, retourner sa veste, se renier et, en dernier, on peut se demander avec grande inquiétude quelles sont les promesses faites aux indépendantistes catalans et basques.

Il est arrivé au pouvoir à la suite d'une motion de censure à Rajoy. Le PP étant accusé de corruptions calculées à 63 millions d'euros. Il est resté muet comme une carpe sur les 752 millions que son parti a détournés en faveur de ses petits copains, alors qu'il ne trouvait pas de paroles assez dures contre Rajoy à chacune de ses interventions.  Il est resté muet, aussi, sur ses reniements répétés à propos de ses alliances avec les indépendantistes et le parti Podemos sur lequel il avait dit qu'une coalition avec lui, mais surtout avec son représentant, l'empêcherait de dormir. Il accusait celui-ci d'être trop ambitieux et inexpérimenté, mais surtout sa sympathie avec Maduro et son régime. Favorable à une époque à l'application de l'article 155 à la catalogne, il est resté muet aussi quand les indépendantistes catalans saccageaient Barcelone et attaquaient les forces de l'ordre préférant des voyages à l'étranger.

            Avec lui, les catholiques ont de quoi être inquiets. En effet, son anticléricalisme et sa christianophobie sont tels qu'avant même d'être élu, sa ministre de l'Éducation (en fonction) annonçait déjà des mesures contre le choix des parents de choisir entre l'enseignement public et le concerté (école libre en France) Les parents devront obligatoirement prendre le plus près de leur domicile. Malgré un démenti de cette ministre le lendemain, la menace reste en l'air. Dans ces discours à la recherche de son investiture – et sans doute pour satisfaire son nouvel allié Podemos- Sanchez a promis qu'une de ses premières mesures, sera de supprimer l'évaluation de la religion dans les notes pour l'obtention de diplômes. Déjà des précédents gouvernements socialistes -après avoir fait enlever les crucifix- avaient supprimé cette matière et les parents voulant que leurs enfants en bénéficient devaient le demander expressément.

Pour les français ces mesures peuvent paraître banales, mais il faut comprendre qu'il y a une différence entre laïcité et laïcisme; entre gens modérés et extrémistes.  Puis l'Espagne avait signé un concordat à une époque où l'enseignement public ne pouvait pas assurer une éducation digne à tous les enfants. Ce concordat leur reste en travers de la gorge.

L'enseignement libre et des associations de parents ont dit se tenir sur leurs gardes. Souhaitons-leur bonne chance !

  

 


Calendrier
Présentation

                     Les chrétiens persécutés

 Persécution en Espagne pendant la II République



La conduite de l'Eglise espagnole pendant la guerre civile est encore et toujours, violemment critiquée.
On l'accuse d'avoir été réactionnaire, hypocrite, fasciste, obscurantiste. Elle aurait été soumise aux puissants et aurait méprisé les pauvres. Immensément riche, elle se serait rangée du côté de la force de peur de perdre ses privilèges.

Pourtant, il suffit d'étudier un peu cette époque pour s'apercevoir que toutes ces critiques ne dépassent pas le stade de la propagande. Elles peuvent facilement être réfutées, une par une.
C'est ce que vous pourrez trouver sur ce site.

Lisez argument par argument. vous comprendrez vite qu'il suffit juste d'un peu de bon sens, pour s'en convaincre.
Puis vous pourez lire  quelques unes des horreurs commises dans la page "le massacre"
 

 



Webmaster - Infos


france_mwxx.gifJe remercie les internautes qui  donnent leurs appreciations.

Vous pourrez trouver mon livre  Le choc des deux Espagne sur la guerre d'Espagne (hors des sentiers battus et des idées toutes faites), dans toutes les Fnacs, les grandes librairies, les sites de vente par correspondance au prix de 20, 90 euros. Contribuer à rétablir la Vérité.

Merci encore

^ Haut ^