Les chrétiens persécutés

en Espagne    

Religion et République

Fermer 1 la religion pendant la II République

Fermer 2 le contexte et la persécution

Fermer 3 Le massacre

Fermer 4 Le massacre à Madrid

Fermer 5 Le massacre des" prisonniers politiques"

Fermer 6 Elaboration de la Constitution en 1931

Fermer 7 rapport du ministre Irujo

Fermer 8 les tchékas

Fermer 9 désinformation

Fermer Arguments

Fermer Judas

Fermer La Catalogne va mal

Fermer Le cardinal Segura

Fermer Le fascisme rouge revient

Fermer Persécution au Mexique

Fermer Précédents en France (loi 1905)

Fermer Réflexions

Fermer informations récentes

Fermer la persecucion religiosa oficializada

Fermer liste des 498 béatifiés

Réflexions

Fermer Refexions sur la violence

Fermer a propos des Brigades Internationales

Fermer la guerre civile n'est pas terminée

Fermer le génocide vendéen

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 6 membres


Connectés :

( personne )
Contacts

 

 

 Ce site a été scindé. Il y a la partie persécution religieuse en Espagne et la partie persécution religieuse en France.
Voici le lien  pour la partie France:
https://persecution-religieuse-france.la-guerre-d-espagne.net/ 
Nom du site: Persécution religieuse et christianophobie

Sondage
appréciations
 
super
à recommander
Très bien
Bien
Passable
bof
grrrrrr
Résultats
Nouvelles

robot.gifbéatifications de martyrs de la guerre d'Espagne - par bobportable le 09/07/2016 @ 11:48

Les martyrs de la guerre civile d'Espagne

​Le 14 juin 2016, le Pape François a approuvé le décret concernant la béatifications de  115 martyrs de la guerre civile d'Espagne. Ce qui porte le chiffre de béatifications à 1 576. François avait déjà approuvé un décret le 21 janvier 2016  concernant 4  martyrs et le 26 avril de 4 autres. Ces chiffres provoquent l'indignation chez certains groupes politiques qui,  tout comme les turcs niant le génocide des arméniens,  trouvent que les papes successifs sont trop près de l'Eglise espagnole qu'ils classent trop à droite. A l'inverse on peut trouver ce chiffre de 1576 scandaleux par rapports aux 50 000 personnes qui furent assassinées uniquement parce qu' ils étaient croyants et qui, eux, ne seront pas béatifiés.

(Rappelons que le chiffre communément admis de 86 000 victimes d' assassinats dans la zone " rouge" depuis la fin de la guerre fut ramené à 70 000, non par la grâce du St Esprit, mais par celle du président socialiste Rodriguez Zapatero, puis à 50 000 dans une deuxième édition. Rappelons aussi que sous la pression de ces mêmes socialistes, les archives de la guerre civile ont été transportées de Salamanca en Catalogne et que certains documents ont dû se perdre dans le déménagement.)

 


robot.gifla guerre civile d'Espagne n'est pas finie - par bobpcnoir le 21/02/2016 @ 19:34

La guerre civile d'Espagne n'est pas terminée

Deux conseillers municipaux de Madrid ont été inculpés. L'une pour un délit contre les droits fondamentaux  de liberté religieuse et l'autre pour offenses humiliantes aux victimes d'attentats.  . Les deux sont membres du parti politique Podemos.

Guillermo Zapata, conseiller à la Culture du Conseil Municipal, déjà connu pour ses petites phrases antisémites, fut inculpé pour celle-ci contre Irène Villa: Han tenido que cerrar el cementerio de Alcàsser para que no vaya Irene Villa a por repuestos" (Il a fallu fermer le cimetière d'Alcàsser pour ne pas qu'Irène Villa aille y chercher des pièces de rechanges.)

(Irène Villa est une journaliste, écrivain et psychologue- presse écrite et radio- skieuse paralympique. A l'âge de 12 ans, elle et sa mère furent  victimes d'un attentat d'ETA. Elle y perdit les deux jambes et trois doigts de sa main gauche.)

Guillermo Zapata a bénéficié d'un non-lieu (faut pas demander les opinions politiques du juge)

Rita Mestre porte-parole du  Conseil Municipal, est inculpée pour avoir participé à une manifestation pacifique contre la présence d'une chapelle dans les locaux d'une université. C'est du moins ce qu'elle dit.

Les caméras de surveillances la montrent avec des pancartes du portrait du pape barré de la croix gammée, puis torse nu à l'intérieur de la chapelle criant ces slogans :

Vaticano poder clitoriano ………………………….....Vatican pouvoir clitorien

Vamos a quemar la conferencia episcopal……………Nous allons brûler la conférence épiscopale

El papa no nos deja comernos las almejas……………Le pape ne nous laisse pas manger les "moules"

Arderéis como en el 36……………………………….Vous brûlerez comme en 36

Sacar los rosarios de nuestros ovarios………………..Sortez les rosaires de nos ovaires

Menos rosarios y más bolitas chinas…………………..Moins de rosaires et plus de petites boules chinoises.

Il faut dire qu'il a fallu allez voir sur Internet ce qu'étaient les petites boules chinoises: Les boules chinoises sont des petites boules que l'on s'introduit dans le vagin. A l'intérieur il y a d'autres boules plus petites et le choc entre elles est sensé procurer du plaisir aux femmes et une lubrification du vagin.

A l'heure où ces lignes sont écrites le verdict n'a pas encore été rendu, mais parions, qu'elle aussi,  sera acquittée.

Il faut dire aussi que la chapelle située à l'intérieur de l'université servait aux trois religions à tour de rôle

Et voici comment voient les chose ceux de Podemos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une martyre brûlée par l'Eglise. Et sous la gravure ce commentaire: Torquemada revient.

Comment voulez-vous que ces deux Espagne se rencontrent un jour ?

 

 

 


robot.gifNouveaux martyrs - par bobpcnoir le 22/07/2015 @ 10:44

Nouveaux martyrs du communisme


Le 5 juin, le pape François a validé le décret reconnaissant le martyre de onze prêtres et laïcs tués en haine de la foi au Laos entre 1954 et 1970, à l'époque de la guérilla communiste. Dix Français figurent parmi eux:
cinq prêtres membres des Missions étrangères de Paris, et cinq autres Missionnaire oblats de Marie Immaculée. Tous décidèrent, malgré les menaces, de continuer à témoigner de l'Évangile. Parmi ces nouveaux martyrs figure aussi le prêtre laotien Joseph Tien (1918-1954), considéré comme le premier martyr du pays.

Ce jour-là, Rome a aussi reconnu le martyre de vingt-six prêtres et laïcs assassinés en 1936 durant la guerre civile espagnole.

Le nombre de martyrs de la guerre civile espagnoles serait - à l'heure actuelle- de 1574. Les gauches espagnoles continuent  leurs charges contre l'Église qui se serait rangée du côté de Franco. Elles ont la mémoire sélective et oublient que la plupart des assassinats de chrétiens eut lieu dans les deux premiers mois de la guerre et que les persécutions et destructions de bâtiments religieux (églises, couvents, monastères, écoles, universités) avaient commencé en 1931


Manif du 13 janvier 2013 - par bobportable le 18/01/2013 @ 18:42

La manifestation contre le mariage pour tous de ce 13 janvier 2013 aurait réuni entre 800 mille et un million de personnes. Chiffre très crédible, puisque mille cars étaient arrivés à la capitale avec, en moyenne, de 45 à 50 personnes. A cela il fallait ajouter ceux arrivés par les trains, moyens de transports individuels et les habitants de la capitale. 

La presse muselée, acquise au gouvernement ou simplement conformiste, annonce 350 000. Le Président : " Moi président ordinaire" a déjà été élu grâce a elle et sa campagne quotidienne anti-Sarkozy  durant tout le quinquenat. Liberté, liberté... vous avez dit liberté ?


Nigéria-pakistan-féminisme - par bobportable le 08/08/2012 @ 10:48

Nigéria
Le 11 mars un nouvel attentat suicide contre une église catholique à tuer 10 personnes. 2,2 milliards d’hommes seraient privés de liberté religieuse dans le monde et 70% vivraient dans des pays où elle est limitée- a affirmé Mgr Silvaro Marias, le 1er mars devant le Conseil des droits de l’homme à l’ONU


Au Pakistan 2011.
Le ministre des minorités religieuses Shabbaz Bhatti abattu de 25 balles le 2 mars 2011 pour avoir voulu lutter contre la loi anti-blasphèmes et défendre la chrétienté. Il avait aussi voulu défendre la chrétienne Asia Bibi accusée de blasphème par ses voisins. Aucun avocat n’ose risquer sa vie pour la défendre
 

Un beau mouvement pacifique !
Benoîte Groult, écrivaine, l’une des premières "Chiennes de garde" : Le féminisme est un beau mouvement pacifique qui n’a jamais tué personne, alors que le machisme tue tous les jours.
Inconscience, ignorance, mauvaise foi ? Que penser d’une telle horreur ? Et les 220 000 petits êtres sans défense que les chiffres officiels donnent (sans compter « les opérations d’appendicite » ou autre fausses déclarations) qui meurent chaque année rien qu’en France ? Et combien de millions dans le monde ? Beau mouvement pacifique……qui n’a jamais tué personne !!

 


Chrétiens au Kénia - par bobportable le 02/08/2012 @ 10:58

Persécutions en pays musulmans

Le premier juillet 2012, 17 personnes ont été tuées dans le nord du Kenya dans l’attaque de 2 églises. Ces attentats ont été attribués à des islamistes somaliens. Les attaques contre les chrétiens se multiplient en Syrie, Egypte, Liban principalement mais aussi dans pratiquement tous les pays arabes.
Le 10 juin, des attentats contre deux églises avaient tués 4 personnes et blessées plus de 50.
 

 


La fatwa saoudienne - par bobportable le 02/08/2012 @ 10:55

La fatwa saoudienne. Avril 2012.

Réactions indignées des chrétiens de Philippines, d’Autriche et d’Allemagne. Motif : le grand mufti d’Arabie Saoudite, SHEIKH ABDUL AZIZ bin ABDULLAH al-SHAIKH, le 12 mars, répond à une question sur ce que prévoit la charia à propos des édifices religieux non musulmans -" Il est nécessaire de détruire toutes les églises de la région du Golfe. Cela est écrit dans un hadith qui affirme que Mahomet a dit sur son lit de mort : -"il ne devra pas avoir deux religions sur la péninsule. –

Déjà, en Arabie Saoudite, aucun lieu de culte catholique n’est toléré, mais si les propos du grand mufti étaient suivis d’effet, ils mettraient en danger les quelques très rares églises autorisées au Qatar.
Dans les pays du Golfe, les trois millions et demi de catholiques venus principalement du Kerala en Inde et des Philippines, n’ont pratiquement aucune possibilité de pratiquer leur religion. Ceci dans le meilleur des cas, quand ils ne sont pas poursuivis en justice ou sauvagement assassinés.

La conférence des évêques d’Autriche, qui avait ouvert un centre interreligieux pour le dialogue entre l’Islam et le Christianisme, crie au scandale.

Et le citoyen européen lambda, chaque jour plus indigné, se demande quand est-ce que leurs gouvernements respectifs vont demander des règles strictes de réciprocité à tous ces pays. Au lieu de cela ils cèdent à tous les chantages de musulmans qui réclament – qui exigent- la liberté de culte et la construction de mosquées au nom des droits de l’homme. Curieuse façon d’interpréter ces "droits de l’homme"
 


2)cette page n'est pas à jour - par bobportable le 08/06/2012 @ 03:47

cette page n'est à jour. Il me faut choisir entre mes recherches et tenir cette page à jour !

 


java Indonésie - par bobportable le 29/07/2011 @ 21:54

Java (Indonésie)
Trois églises ont été saccagées le 8 février 2011  à Temanggung par une foule d’extrémistes musulmans qui protestait contre le jugement d’un chrétien. Accusé de prosélytisme et de blasphème, ce chrétien "n’avait été condamné qu’à 5 ans de prison" alors que d’après eux la sentence aurait dû être la mort. Une petite différence avec la France où on leur construit des mosquées sous le regard approbateur de la "bien-pensance".

 


massacre en Irak - par bobpcnoir le 03/11/2010 @ 08:53

Au Moyen-Orient, rares sont les gouvernements à avoir dénoncé l’attaque de la cathédrale de Bagdad (Irak) qui a coûté le 31 octobre 2010 la vie à 46 chrétiens. En Occident, même si la France a proposé d’accueillir 150 « personnes blessées dans l'attentat et leurs familles », Mgr Philippe Brizard, directeur de l'Œuvre d’Orient, dénonce la lâcheté des dirigeants qui ne permet pas aux chrétiens de rester vivre en paix dans leur pays.

« Ça ne peut plus durer ! » Joint par téléphone au lendemain de l’attaque de la cathédrale de Bagdad qui a coûté la vie à 46 chrétiens, Mgr Philippe Brizard n’a pas de mots assez forts pour condamner la prise d’otages sanglante revendiquée par Al-Qaïda. « Il va bien falloir qu’un jour la paix soit rétablie au Moyen-Orient », ajoute l’ancien directeur de l’Œuvre d’Orient, organisation qui vient en aide aux églises et aux chrétiens d’Orient. « Navré » par ces attentats, Mgr Brizard espère néanmoins qu’ils permettront « de réveiller les consciences occidentales et mettront en lumière leurs lâchetés vis-à-vis de la situation des chrétiens au Moyen-Orient ».

Article de Benjamin Coste FC n°


DébutPrécédent [ 1 2 3 ] SuivantFin
Calendrier
Présentation

                     Les chrétiens persécutés

 Persécution en Espagne pendant la II République



La conduite de l'Eglise espagnole pendant la guerre civile est encore et toujours, violemment critiquée.
On l'accuse d'avoir été réactionnaire, hypocrite, fasciste, obscurantiste. Elle aurait été soumise aux puissants et aurait méprisé les pauvres. Immensément riche, elle se serait rangée du côté de la force de peur de perdre ses privilèges.

Pourtant, il suffit d'étudier un peu cette époque pour s'apercevoir que toutes ces critiques ne dépassent pas le stade de la propagande. Elles peuvent facilement être réfutées, une par une.
C'est ce que vous pourrez trouver sur ce site.

Lisez argument par argument. vous comprendrez vite qu'il suffit juste d'un peu de bon sens, pour s'en convaincre.
Puis vous pourez lire  quelques unes des horreurs commises dans la page "le massacre"
 

 



Webmaster - Infos


france_mwxx.gifJe remercie les internautes qui  donnent leurs appreciations.

Vous pourrez trouver mon livre  Le choc des deux Espagne sur la guerre d'Espagne (hors des sentiers battus et des idées toutes faites), dans toutes les Fnacs, les grandes librairies, les sites de vente par correspondance au prix de 20, 90 euros. Contribuer à rétablir la Vérité.

Merci encore

^ Haut ^